L’Imprévisible (agenda) 2012 est paru !

Réflexions, Lectures, Actualités Pas de commentaires »

prevoir_limprevisible2012.jpg

L’imprévisible 2012 est édité par Le Jeu de la règle.

Le millésime 2012, cinquième d’une série qui doit se prolonger jusqu’en 2017 en changeant d’auteur(s) tous les ans a été confié à Dominique Pécaud

L’édition originale de l’objet a été tirée à 2012 exemplaires numérotés de 1 à 2012

Pour mémoire et laissons le parole aux éditeurs de l’objet : ” Le principe de cet agenda est simple : à chaque jour se trouve proclamée une journée de ceci ou une journée sans cela. Cet agenda fait ainsi sienne la mode actuelle qui consiste à investir le temps quotidien en lui déléguant le portage d’une cause irréprochable : la journée de, qui revient peu ou prou à être toujours la journée du beau, la journée du bien, la journée du vrai. Revendiquent des places dans ce flip book de la bonne conscience : les États, les organismes internationaux, des associations, et même des personnes privées. L’Imprévisible est né en 2008 du pari que de cette mobilisation généralisée résultait le calendrier émergent de notre époque, mais surtout de l’envie d’en jouer, en prenant, comme il se doit, la proposition au sérieux.
La remise en jeu que forma l’ouvrage fut résumée ainsi par un critique littéraire : « Que fallait-il faire face à cet emballement ? En rajouter bien sûr ! Dans son ironique sagesse, L’Imprévisible a donc fixé pour chaque jour une célébration dont l’intitulé est emprunté au langage du management ou de la communication. » Quatre ans après, convenons que cet emballement-là n’a pas faibli.
Depuis le 2011, L’Imprévisible change d’auteur(s) tous les ans. Son écriture doit cependant observer quelques contraintes inhérentes à la série. Les journées de ceci ou sans cela inventées par les auteurs successifs ne le sont pas dans le vide, mais se rapportent sur la même page à des « données du jour » ne comportant pour leur part aucune invention des auteurs. Ces « données » sont d’ordres ou calendaire ou historique. Les données calendaires peuvent provenir du calendrier officiel visé par l’État français, de calendriers religieux, de celui des traditions populaires, de l’Almanach des honnêtes gens, du Calendrier du Père Ubu, du Calendrier révolutionnaire français, etc., sans oublier la somme existante des journées mondiales, internationales, nationales en tout genre. Quant aux faits historiques, ils se sont produits, selon le calendrier grégorien, le jour-même et exclusivement par exemple lors de millésimes en 2 pour le 2012. (Notons ici que si le programme éditorial des agendas L’Imprévisible est décennal, c’est que du 2008 au 2017, toutes les unités auront ainsi pu être passées en revue.)
Ayant suivi ces quelques règles de composition, en ayant déplacé ou inventé d’autres, ce que l’auteur de l’année nous livre aujourd’hui pour 2012 est donc constitué d’une suite singulière de 366 tableaux éphémères qu’il est donné à chacun de compléter. Leur agencement est cependant systématique : la liste des « données du jour » figure au bas de chaque page et la
journée proclamée par L’Imprévisible 2012 en haut ; l’espace entre les deux étant classiquement laissé en blanc.
Le temps est assurément une affaire trop sérieuse pour être abandonné aux gestionnaires. Et ceci quel que soit le risque, au demeurant très mesuré, de ne savoir finalement qu’en faire.
En attendant, on peut s’approprier L’Imprévisible comme les éphémérides des clichés contemporains, un bréviaire du banal actuel, un journal de l’air du temps. Mieux encore, on peut écrire sur ses pages, et, pourquoi pas, en faire collectivement bon usage .

Il est à souligner que la journée de… est annoncée chaque jour à 7 heures (heure de Paris) sur Twitter  @lejeudelaregle.

De même qu’une application pour iPhone est en cours de finalisation. Les éditeur nous expliquent qu’ ” on l’adoptera comme agenda personnel numérique (appareil non fourni) et on enverra ses e-mails en insérant malicieusement ses propres textes dans l’espace laissé en blanc des pages quotidiennes de L’Imprévisible”.


L’Imprévisible 2012

format : 10,6 x 16 cm ; 384 pages
couverture : gris moucheté, rabats, impression rouge
intérieur : bouffant naturel, impression rouge
reliure : brochure cousue
inséré : un marque-page en papier buvard imprimé sur presse typographique
poids unitaire : 250 g environ
ISBN : 978-2-9529924-5-9
prix : 20,12 euros

www.lejeudelaregle.fr

Commandez votre exemplaire (bon de commande pdf) ou commandez-le en ligne via Paypal

hypertopie propose son HYPER-EXPO et son HYPER-PROGRAMME du 4 novembre au 15 janvier 2012

Exposition, Colloques/Débats, Réflexions, Lectures, Actualités Pas de commentaires »

 hyper.jpg

Hypertopie vous invite à son HYPER-EXPO du 4 novembre 2011 au 15 janvier 2012
avec les œuvres de :
Marie Aerts
Françoise Bérot
Bertran Berrenger
David Bihoreau
Pascal Casson
François Cavelier
Pierre-Guillaume Clos
Julien Creuzet
Pierre Daniel
Alexandrine Deshayes
Romuald Dumas-Jandolo
Thierry Farcy
Jérôme François
Olivier Goulet
Joël Hubaut
Jean Kerbrat
Céline Lambert
Justine Lecaplain
Bernard Legay
Bernard Louvel
Alexandra Palavasson
Jasques Pasquier
Claudine Puget
Stéphane Quoniam
Jean-Claude Mattrat
Maude Maris
Lukas Richarz
Axelle Rioult
Véronique Sablery
Thierry Weyd

et bien d’autres encore.

Design : Pierre Magnier et Sylvain Tranquart.

et vous invite à son HYPER-PROGRAMME qui se déroulera chaque samedi de novembre et décembre :

Samedi 5 novembre 2011 - 17h-19h
Signature Joël Hubaut
Présentation du numéro de la revue Dock(s) dédié au travail de Joël Hubaut et signature d’ouvrages
édités aux éditions de la CREM.

Samedi 12 novembre 2011 - 17h-19h
Claudine Puget
Présentation des œuvres et éditions de Claudine Puget en présence de l’artiste.

Samedi 19 novembre 2011 - 17h-19h
‘journée des produits dérivés’ dans L’Imprévisible 2011
Les éditions Le Jeu de la règle et La Caravane des inventions institutionnelles présentent L’Imprévisible 2012.

Samedi 26 novembre 2011 - 17h-19h
Thierry Weyd, éditions Cactus
Inauguration du site ‘La manufacture des cactées’ et nouvelles sorties
# Les échos de l’étale #3 et # 2
# François Banholzer / Two Strange Consuls / l’Orchestre Improbable.

Samedi 3 décembre 2011 - 17h-19h
Jean-Claude Mattrat : Une mise en plis
Jean-Claude Mattrat met en forme son travail d’impression en le pliant car c’est une fois plié que le livre
peut être expliqué. Les livre, ensuite, se mettent à table.

Samedi 10 décembre 2011 - 17h-19h
Présentation des livres édités par Jean-Michel Place : réédition de revues d’avant garde et éditions de poésie contemporaine, monographie d’artistes contemporains et du XXe siècle.

Samedi 17 décembre 2011 - 15h-19h
Surprises et découvertes
De jeunes artistes ouvrent leur carton à dessin pendant toute l’après-midi…

La Galerie est ouverte du jeudi au samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous au 06 08 96 48 13 ou par email

Galerie Hypertopie
création contemporaine
Directeur artistique : François Alleaume
22 Place Letellier – Les Quatrans 14000 Caen
Mobile : 06 08 96 48 13
www.hypertopie.com

Illustration :  Bertran Berrenger, “Sans titre”, 2008.

Une conversation, peut-être… ou pas, rencontre professionnelle autour des modes d’organisation du spectacle vivant, dans le cadre de Répliques organisés par Danse Perspective

Colloques/Débats, Réflexions, Actualités Pas de commentaires »

repliques.jpg

Danse Perspective propose une rencontre professionnelle le Mardi 6 septembre 2011, de 10h00 à 16h00 à l’IMEC Abbaye d’Ardenne, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.

Cette journée est organisée dans le cadre de Répliques 2011, laboratoire autour des arts performatifs (danse, théâtre, arts plastiques, musique)avec le soutien de l’ODIA Normandie. Elle fait suite au projet Skite 2010 Caen organisé par Jean-Marc Adolphe (revue Mouvement) et Michèle Latini (association Danse Perspective).

Le matin, Daniel Urrutiaguer animera un temps d’information et de réflexion autour des modes d’organisation du spectacle vivant : entre concurrence et coopération. L’après-midi, un temps de rencontre et de conversation, animé par Yannick Butel, permettra de faire le lien entre la thématique du matin et l’expérimentation artistique de Réplique.

Daniel Urrutiaguer est économiste, maître de conférences en études théâtrales à l’université Sorbonne nouvelle Paris 3. Son champ de recherches porte sur les interactions entre artistes, compagnies, équipements culturels, administrations publiques et publics sous un angle socio- économique.

Yannick Butel est professeur des universités en Arts de la scène, Université de Provence, Aix-Marseille I, Co-fondateur de l’Insensé.

Programme

09h30 | Performance des artistes présents sur Répliques «Viens dans ma ch’mise»

10h30-12h30 | Les organisations du spectacle vivant : entre concurrence et coopération
Daniel Urrutiaguer est responsable scientifique de l’enquête sur les territoires et les ressources des compagnies en France menée en 2010-2011. Il exposera les lignes de force de cette enquête et le constat de stratification des réseaux du spectacle vivant. Par ailleurs, l’intensification de la concurrence dans le spectacle vivant, outre le sentiment de malaise qu’elle insinue au cœur du secteur professionnel, pourrait prendre l’ascendant sur la logique de mission de service public qui devrait pourtant prévaloir.

Il s’agira de réfléchir sur les modes de coopération déjà mis en œuvre ou à développer dans le spectacle vivant, notamment pour accompagner la structuration des équipes artistiques.

12h30-14h00 | Déjeuner
Une participation financière de 17 € vous est demandée pour le déjeuner.
Réservation indispensable jusqu’au vendredi 2 septembre.

14h30-16h00 | « Une conversation, peut-être… ou pas. »
Tout l’enjeu de l’après-midi consiste à revisiter les éléments évoqués le matin sous un angle artistique ou voir comment l’évolution de la structuration du secteur du spectacle vivant se retrouve dans la mise en œuvre du travail artistique.

Cette rencontre sera donc l’occasion de faire le lien entre la matinée de réflexion et le contexte d’expérimentation artistique de ces journées Réplique.

« Une conversation, peut-être… ou pas. », animé par Yannick Butel, se fait en partenariat avec l’Insensé, site de critique en ligne : http://insense-scenes.net

Informations et réservations :

Marielle Valet (Danse Perspective) : 06 63 12 84 92 - mariellevalet@gmail.com
Réservation pour le déjeuner indispensable jusqu’au vendredi 2 septembre. Une participation financière de 17 € vous est demandée.

En savoir plus sur Répliques
:

http://www.danseperspective.com/repliques/
http://repliques.tumblr.com/

Appel à contribution pour l’enquête sur les arts plastiques en Basse Normandie à l’initiative du collectif arts plastiques en Basse Normandie

Réflexions, Actualités Pas de commentaires »

leclub.jpg

Le collectif arts plastiques en Basse Normandie appelle les plasticiens vivant en Basse Normandie à répondre à une enquête.

Cette enquête est entreprise afin de dresser un état des lieux de la situation de l’artiste en Normandie.
Les résultats seront communiqués au cours de rencontres que le collectif organisera très prochainement.

L’objectif de ce questionnaire est d’améliorer la place des arts plastiques en région en s’appuyant sur des données concrètes.

Le secteur des arts plastiques est un secteur qui est avant tout composé d’individualités, notre but est de pouvoir réaliser un état des lieux du secteur afin de pouvoir être en mesure d’interpeller le politique ou les acteurs du secteur. Nous souhaitons aussi pouvoir être un relais pour porter des revendications ou pour soutenir les personnes en difficulté.

Vous pouvez répondre directement à ce questionnaire en le remplissant à cette adresse. Vous pouvez également le télécharger au format Word ou au format PDF et le faire parvenir après l’avoir complété avant le 6 juin 2011 :
- par courrier : Galerie Hypertopie - 22 Place Letellier - Les Quatrans 14000 Caen
- par email : en adressant le document .doc en fichier attaché à artsplastiquesbn@gmail.com

Faites circuler cette information auprès de vos amis plasticiens vivants en Basse Normandie !

www.adada-normandie.fr/capbn

Image : © Bertran Berrenger,  Le Club (2002) - Fauteuil sonore.

Instants de Danse #1 : SKITE CAEN 2010 et après ? le 14 décembre à 18h30 chez Hypertopie

Colloques/Débats, Réflexions, Actualités Pas de commentaires »

Réagissant à la manifestation du Skite, action artistique conçue par Jean-Marc Adolphe et portée par Michèle Latini avec le soutien des structures culturelles de l’agglomération caennaise en septembre 2010, nous nous proposons le 14 décembre 2010 à 18h30 en la Galerie Hypertopie à Caen, de revenir sur cette aventure pluridisciplinaire en nous interrogeant sur ce qu’il est convenu d’appeler “l’after skite”.

L’objet de cette rencontre portera notamment sur l’indisciplinarité des arts actuels aux regards atypiques, multiples et censées se croiser ; restituer par le témoignage des acteurs skiteurs le comment et le pourquoi de tels élans aujourd’hui en regard de la politique culturelle et de l’actualité chorégraphique contemporaine nous donnera d’approcher les processus de construction du corps en acte à l’oeuvre, en l’espèce, sous la houlette de Jean-Marc Adolphe et sous l’impulsion de Danse Perspective

Alors, posons-nous la question de ce qu’il reste d’une telle aventure ?
Aussi demandons-nous sous quelles formes celle-ci continue d’exister.

Cette action initiée et animée par Valérie Colette-Folliot, sémiologue de la danse, professeur d’histoire de la danse et de culture chorégraphique, sera menée cette année 2010-2011 en partenariat avec la Galerie Hypertopie, l’association Danse Perspective, et le CCNCBN Fattoumi-Lamoureux.

INSTANTS DE DANSE 001
SKITE CAEN 2010 et après ?
Mardi 14 décembre 2010 à 18h30
Galerie Hypertopie, Caen.
L’entrée est libre.

Hypertopie
22 place Letellier 14000 CAEN
06 08 96 48 13
hypertopie@yahoo.fr
www.hypertopie.com
www.dansez.info/instantsdedanse/
www.danseperspective.com

WP Theme & Icons by N.Design Studio
- Traduction by WordPress tuto
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion