prevoir_limprevisible2012.jpg

L’imprévisible 2012 est édité par Le Jeu de la règle.

Le millésime 2012, cinquième d’une série qui doit se prolonger jusqu’en 2017 en changeant d’auteur(s) tous les ans a été confié à Dominique Pécaud

L’édition originale de l’objet a été tirée à 2012 exemplaires numérotés de 1 à 2012

Pour mémoire et laissons le parole aux éditeurs de l’objet : ” Le principe de cet agenda est simple : à chaque jour se trouve proclamée une journée de ceci ou une journée sans cela. Cet agenda fait ainsi sienne la mode actuelle qui consiste à investir le temps quotidien en lui déléguant le portage d’une cause irréprochable : la journée de, qui revient peu ou prou à être toujours la journée du beau, la journée du bien, la journée du vrai. Revendiquent des places dans ce flip book de la bonne conscience : les États, les organismes internationaux, des associations, et même des personnes privées. L’Imprévisible est né en 2008 du pari que de cette mobilisation généralisée résultait le calendrier émergent de notre époque, mais surtout de l’envie d’en jouer, en prenant, comme il se doit, la proposition au sérieux.
La remise en jeu que forma l’ouvrage fut résumée ainsi par un critique littéraire : « Que fallait-il faire face à cet emballement ? En rajouter bien sûr ! Dans son ironique sagesse, L’Imprévisible a donc fixé pour chaque jour une célébration dont l’intitulé est emprunté au langage du management ou de la communication. » Quatre ans après, convenons que cet emballement-là n’a pas faibli.
Depuis le 2011, L’Imprévisible change d’auteur(s) tous les ans. Son écriture doit cependant observer quelques contraintes inhérentes à la série. Les journées de ceci ou sans cela inventées par les auteurs successifs ne le sont pas dans le vide, mais se rapportent sur la même page à des « données du jour » ne comportant pour leur part aucune invention des auteurs. Ces « données » sont d’ordres ou calendaire ou historique. Les données calendaires peuvent provenir du calendrier officiel visé par l’État français, de calendriers religieux, de celui des traditions populaires, de l’Almanach des honnêtes gens, du Calendrier du Père Ubu, du Calendrier révolutionnaire français, etc., sans oublier la somme existante des journées mondiales, internationales, nationales en tout genre. Quant aux faits historiques, ils se sont produits, selon le calendrier grégorien, le jour-même et exclusivement par exemple lors de millésimes en 2 pour le 2012. (Notons ici que si le programme éditorial des agendas L’Imprévisible est décennal, c’est que du 2008 au 2017, toutes les unités auront ainsi pu être passées en revue.)
Ayant suivi ces quelques règles de composition, en ayant déplacé ou inventé d’autres, ce que l’auteur de l’année nous livre aujourd’hui pour 2012 est donc constitué d’une suite singulière de 366 tableaux éphémères qu’il est donné à chacun de compléter. Leur agencement est cependant systématique : la liste des « données du jour » figure au bas de chaque page et la
journée proclamée par L’Imprévisible 2012 en haut ; l’espace entre les deux étant classiquement laissé en blanc.
Le temps est assurément une affaire trop sérieuse pour être abandonné aux gestionnaires. Et ceci quel que soit le risque, au demeurant très mesuré, de ne savoir finalement qu’en faire.
En attendant, on peut s’approprier L’Imprévisible comme les éphémérides des clichés contemporains, un bréviaire du banal actuel, un journal de l’air du temps. Mieux encore, on peut écrire sur ses pages, et, pourquoi pas, en faire collectivement bon usage .

Il est à souligner que la journée de… est annoncée chaque jour à 7 heures (heure de Paris) sur Twitter  @lejeudelaregle.

De même qu’une application pour iPhone est en cours de finalisation. Les éditeur nous expliquent qu’ ” on l’adoptera comme agenda personnel numérique (appareil non fourni) et on enverra ses e-mails en insérant malicieusement ses propres textes dans l’espace laissé en blanc des pages quotidiennes de L’Imprévisible”.


L’Imprévisible 2012

format : 10,6 x 16 cm ; 384 pages
couverture : gris moucheté, rabats, impression rouge
intérieur : bouffant naturel, impression rouge
reliure : brochure cousue
inséré : un marque-page en papier buvard imprimé sur presse typographique
poids unitaire : 250 g environ
ISBN : 978-2-9529924-5-9
prix : 20,12 euros

www.lejeudelaregle.fr

Commandez votre exemplaire (bon de commande pdf) ou commandez-le en ligne via Paypal