garniercouleur4b.jpg

« Anno 1669 » : le rideau de scène du Palais Garnier rappelle l’étonnante longévité de la première institution française d’opéra et de danse. La réflexion collective engagée par ce colloque se situe elle aussi dans la longue durée, car c’est en confrontant toutes les époques de l’histoire de l’Opéra que l’on pourra le mieux en dégager la logique artistique.
Certaines communications partiront des styles, des genres, des sujets mis en scène, pour déterminer comment l’Opéra affirme son identité esthétique. D’autres adopteront le point du vue de l’institution et de ses directeurs successifs, soumis aux contraintes du pouvoir et de la comptabilité, mais aussi porteurs de convictions artistiques. Ainsi se dégagera une vision de l’équilibre changeant entre tradition et innovation, entre répertoire et création. Divers problèmes de méthode seront abordés en chemin, comme les notions de saison, de version, de mise en scène. Le colloque a été suscité par l’élaboration préalable de la base de données
Chronopéra, consultable en ligne à cette adresse.

Consultez le programme

Paris, 10, 11 et 12 décembre 2009
Opéra Bastille (Studio Bastille)

Illustration : Dominique Lauvernier