volcan.jpg

“Cette édition prolonge le fil de l’identité du festival en proposant des pièces où le corps dansant s’inscrit dans des dispositifs sophistiqués de scénographie et de lumière, proches d’univers plastiques. Des démarches où s’inventent de nouvelles explorations du corps et du mouvement. Les pièces abordent une temporalité et une relation à l’espace spécifiques, par le fait même d’avoir inscrit au centre des projets la conscience de la «présence» du corps, son immersion, sa cohabitation, son incarnation (de la chair au signe), sa temporalité d’apparition (avènement), tout ceci orchestré dans une maîtrise dramaturgique issue de la mise en oeuvre commune des oeuvres par
des artistes collaborateurs. Ainsi les créations présentées se font écho et suscitent de multiples aventures sensorielles. Christian Rizzo dans mon amour partage le plateau entre les danseurs et des objets autonomes, avec l’utopie de concevoir une scénographie vivante. Avec O.C.C.C., Régine Chopinot bouleverse la chronologie du spectacle et notre perception des corps. Ceux-ci, grâce à un mur lumière, glissent de l’ombre à des corps de chair. Deux pièces de Brice Leroux sont au programme. Sur l’idée d’un double regard sur son parcours, se révèle l’écriture minimaliste et ritualisée de ce jeune chorégraphe. Gravitations - Quatuor, présentée au Volcan, est une pièce d’une chorégraphie circulaire jusqu’au vertige ; Quantum-Quintet, quant à elle, une écriture millimétrée des bras, particules luminescentes d’un jeu de construction.
Julie Nioche crée Matter. Ce spectacle s’attache à mettre en présence quatre femmes chorégraphes reflétant «l’impermanence» du corps féminin. Un fil ténu de corps sculptés par des vêtements éphémères. Virginie Mirbeau en collaboration avec Dominique Brun revisite le personnage de Médée et crée le solo Medea-Stimmen.
Au musée Malraux, Hervé Robbe directeur du centre conçoit six installations, une exposition intitulée Double Je – Nous comme entre deux. Situé hors de la scène, l’événement dansé se réinvente par l’image, transformant le récit et la mise en espace des corps mouvants. Un parcours architecturé qui nous invite à voyager parmi la multiplicité des corps mis en abyme.”

Carole Rambaud
Directrice déléguée - Centre Chorégraphique National du Havre Haute-Normandie
Responsable de la programmation

Infos Pratiques :
Festival de danse du 16 au 23 mai 2008 organisé par
le CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DU HAVRE HAUTE-NORMANDIE en partenariat avec LE VOLCAN - SCÈNE NATIONALE DU HAVRE et en collaboration avec le MUSÉE MALRAUX DU HAVRE

Site du CCN du Havre Haute Normandie Dir. Hervé Robbe
Télécharger le programme au format pdf