ana.jpg

Au cours des dernières années, les approches développées par les sciences humaines et sociales, notamment l’histoire culturelle, ont conduit au renouvellement des recherches sur la danse. Danses populaires et danses de cour, danses de spectacle et danses de société, enseignement, théorisation, circulation et pratique de la danse sont en passe d’ouvrir autant de nouveaux espaces aux réflexions qui portent sur la sensibilité, les usages du corps ou la sociabilité.

Au sein de cette approche, le corps en mouvement constitue une thématique centrale. L’imaginaire qui lui est rattaché a circonscrit les différentes perceptions de la danse. En ce sens, les métamorphoses du corps dansant ont été les conditions de possibilité et les conséquences des pratiques de la danse, tant dans le domaine spectaculaire que dans celui des danses de société. La notion de métamorphose permet d’interroger la question de la diachronie dans l’histoire de la danse, qui ne serait plus conçue comme une évolution rationnelle et linéaire.

Aussi, on peut identifier trois axes de recherche pour cette journée d’étude sur les métamorphoses du corps dansant :
- la discipline du corps dansant : la géométrisation du corps, la danse comme discipline académique, la codification des danses, la formation du danseur

- les interactions dans la danse : le rapport danse / public, le couple dansant, la communauté en danse, le rapport entre la danse et les autres arts, la danse comme métissage culturel

- la perte de soi dans la danse : la danse et les passions, l’interdit religieux et moral, l’élément dionysiaque

La journée fonctionnera sur le mode de communications de 25 minutes, suivies d’un temps de discussion d’une quinzaine de minutes, en présence de discutants qui animeront le débat.

Les propositions (un résumé de 350 mots maximum) sont à envoyer à l’adresse
histoireculturelle.danse@gmail.com avant le 25 mai 2008, avec les informations suivantes : nom, prénom, téléphone, adresse électronique et une brève présentation de l’auteur.

Nous envisageons un projet de publication qui pourrait prolonger cette journée d¹étude.

Organisateurs :
Atelier d’histoire culturelle de la danse
Liz Claire, chercheuse associée au CETSAH (EHESS-CNRS)
Marie Glon, doctorante à l¹EHESS (CETSAH)
Sophie Jacotot, doctorante à l’Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne (CHS)
Vannina Olivesi, doctorante à l’Université de Provence Aix-Marseille I (UMR TELEMME).
Marion Rhéty, doctorante à l’Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne (CHS)
Juan Ignacio Vallejos, doctorant à l¹EHESS (CRH)

Cette journée d’étude est organisée grâce au soutien de l’école doctorale de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Ilustration : George Viner Ellis (1812-1900) et George Henry Ford (1809-1876), London, 1867. Chromolithograph. National Library of Medicine.