photooo.jpg

La Cie ITRA présentera des extraits de Paupière dans le cadres des « Petites Scènes Ouvertes de Danse à tous les étages », à 14h au Cabaret Vauban à Brest en parallèle du festival « Les antipodes » du Quartz.

La chorégraphe à propos de cette création :

La sculpture monumentale, l’araignée de Louise Bourgeois m’est apparue comme une évidence pour ce projet. Ses œuvres découvertes au musée d’Art moderne de Paris m’ont touchée physiquement et ses écrits m’ont questionnée. Pourquoi cette œuvre plutôt qu’une autre ? Cette araignée géante, je me rappelle l’avoir observée longtemps. Être passée entre ses pattes, m’être laissée saisir par la bête sous son thorax. La forme de l’objet, sa taille monumentale, sa matière (en fer) et le choix de l’animal créent une sensation d’emprisonnement, d’oppression et à la fois de protection. Étrange cabane sur le moment ? Et si cette bête existait ? Frêle, perchée et presque sans poids, elle semble cependant toute puissante par sa large assise, sa grandeur et ses huit pattes. Elle trouble.

La forme et le souvenir de cette rencontre me donnent une direction de recherche sur le mouvement pour investir ce corps de femme – insecte – arachnéen sans yeux pour voir. Certaines araignées sont pratiquement aveugles et ne perçoivent que des vibrations et des ondes.

L’installation plastique de ce solo pose volontairement un lieu imaginaire, anachronique et une dimension fantastique. Elle est la continuité d’un travail commencé en 1996, intitulé Les Cocons (structures) mis en scène par la lumière dans des boîtes noires. Ici pour la scénographie de Paupière, l’objet est surdimensionné et posé dans l’espace de danse encore une fois réduit comme souvent dans mon travail. Pour renforcer l’univers, je diffuserai une composition musicale contemporaine pour instruments à cordes d’Henrick Gorecki.”
Sophie Lamarche Damoure

Compagnie ITRA
Téléphone : 09 77 89 51 97
Email : itra.sld@wanadoo.fr

Sophie LAMARCHE DAMOURE, danse & conceptrice
Bruno BANCHERAU, décor
Anaïs BRUMENT, gestion & administration
Vincent CURDY, danse & photos
Jérôme LAPIERRE, musique & chant

Crédit photo : Virginie Meigne