imecc.jpg

Dominique Bagouet
, chorégraphe majeur des années 80, disparaît en 1992 à l’âge de 41 ans.
Il laisse à ses danseurs une œuvre immense.

Dans le souci de ne pas la voir disparaître aussitôt, certains d’entre eux fondent en 1993 l’association Les carnets bagouet, cellule de réflexion sur la transmission d’un répertoire contemporain. Quinze années d’expériences auprès de compagnies françaises et étrangères ont permis d’envisager l’ampleur des possibilités d’échanges. La multiplicité des modes de transmission fait qu’au lieu d’apparaître limité, le travail de mémoire s’est ouvert. C’est grâce à la multiplicité des sources, des traces, des volontés, des regards que le travail des carnets bagouet continue de s’accomplir.

Après une brève introduction sur la biographie du chorégraphe et sur le fonctionnement de l’association, Anne Abeille, assistante de Dominique Bagouet et membre du conseil artistique des carnets bagouet, consacrera cette soirée à cette question de la transmission de la danse contemporaine, et plus particulièrement celle de deux œuvres majeures de Dominique Bagouet : So schnell et Jours étranges, pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève qui viendra les jouer au Théâtre de Caen le 1er février 2008.
Anne Abeille s’entretiendra notamment avec Philippe Cohen, Directeur du Ballet du Grand Théâtre de Genève qui, en remontant ces deux pièces, a fait renaître à la fois le sens de la composition et l’inventivité du vocabulaire de Dominique Bagouet.

Renseignements & réservation :
Institut Mémoires de l’édition contemporaine  - IMEC
Téléphone : 02 31 29 52 46
Lieu : Grange aux dîmes à 20h00
www.imec-archives.com