Compagnie Label Cedana The magic that is me / L’âme s’étudie seule et en public au CCN de Caen le 24 janvier 2008

Annonces spectacles, Actualités Pas de commentaires »

label.png

“L’âme est notre point de départ pour ce projet. Le mouvement de l’âme, sa chimie, sa perception. Nous soustendons ce projet avec un travail sur les matières molles. Nous travaillons sur le mouvement des corps solides, liquides et bientôt gazeux. Le mot âme provient d’anima en latin qui dérive sur animation, animal. Nous chercherons les images mouvementées de l’âme liées aux matières molles. […] ”
Annabelle Chambon, Cédric Charron

Annabelle Chambon et Cédric Charron déclinent leurs travaux sous forme chorégraphiques, installations, performances et photos. Ils fondent le Label Cedana en 2002. Leur dernière création s’intitule Douce Violence Zone de Silence, l’art de faire parler les fantômes en public. Ils ont travaillé avec Jan Fabre pendant 6 ans (As long as The world needs a warrior soul (2000), Je suis sang (2001), Les Guerriers de la beauté (2002), Tannhäuser (2004), Crying body (2004), L’Histoire des larmes (2005) et sont intervenus comme assistants sur le workshop L’École des maîtres en 2004.

Chorégraphie, scénographie
Annabelle Chambon, Cédric Charron
Solo pour Annabelle Chambon assistée de Cédric Charron
Création lumière
Sandie Charron
Création sonore
Max Bruckert
Réalisation costume
Marie Ringeade

Jeudi 24 janvier à 19h
Halle aux Granges, 13 rue du Carel
Entrée libre
dans le cadre des soirées organisées 18:60 par le CCN de Caen / Basse Normandie

Production : Label Cedana // Coproduction : Centre Chorégraphique National de Caen / Basse-Normandie - CDC Le Cuvier de Feydeau, Artigues - CCN de Biarritz en partenariat avec Le Cuvier de Feydeau - Le Grand Théâtre, Lorient - Le Triangle / Plateau pour la danse, Rennes /// Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication - Drac Bretagne et le Conseil Régional de Bretagne //// Remerciements : Ville de Pont-Scorff et l’Atelier d’Estienne

Illustration: photo du spectacle Douce Violence Zone de Silence © Label Cedana

A Paraître Wilfride PIOLLET Les Barres Flexibles (Exercices) en avril 2008

Lectures, Actualités 2 commentaires »

barre.png

Pour avoir été l’interprète des grands ballets classiques et néo-classiques mais aussi de la danse baroque, pour avoir tout spécialement travaillé les exercices romantiques, Wilfride Piollet revendique un profond attachement à la tradition. Au travers d’autres expériences du corps (en particulier le répertoire contemporain, le travail d’analyse du corps en mouvement près d’Odile Rouquet et Bonnie Bainbridge Cohen, ou encore l’expérience de funambule à grande hauteur), elle a observé l’importance de la gravité comme source de connaissance de soi, de concentration, de créativité… et d’échauffement.

Pendant ses exercices d’entraînement elle a donc remplacé l’appui, physique, horizontal et sécurisant, de la main posée sur la barre traditionnelle, par un appui imaginaire, pourtant déterminé par l’aplomb, et destiné au corps dans sa totalité : Situé entre deux endroits visualisés dans le corps, cet appui est un point d’attention. Par une sensibilisation à la gravité, ce point permet les ajustements dynamiques d’un axe ouvert.

Pour désigner cette attention à la verticalité mouvante, Wilfride Piollet emploie l’expression « barre flexible » tirée d’un poème que le poète René Char lui a dédié, ainsi qu’à Jean Guizerix, en 1986. Ces points prennent sens dans une conception proposée par Wilfride Piollet : un corps à « trois étages » matérialisés par l’étage de la tête, du cœur et du bassin, chacune de ces parties ayant une sensibilité, une façon de se mouvoir, une relation au temps, particulière.
Les modifications de la posture apportées par les barres flexibles vont devenir pour Wilfride Piollet le sujet de ses exercices, le moteur même des mouvements qu’elle propose. Ainsi naissent les « basiques » consignés dans cet ouvrage sous plusieurs formes d’analyses : notation Laban, notation Benesh, notation Conté et textes d’accompagnement.

Auteur Wifride PIOLLET
Editeur SENS & TONKA
Parution 18/04/2008
ISBN 9782845341685
EAN 9782845341685
Prix TTC 25,00 €

NB : Wilfride PIOLLET a fait paraître chez ce même éditeur RENDEZ-VOUS SUR TES BARRES FLEXIBLES en novembre 2005 (ISBN : 9782845341289 / EAN : 9782845341289) et disponible sur FNAC.COM ou AMAZON.FR

Transmettre la danse de Dominique Bagouet le mardi 29 janvier 2008 à l’IMEC Caen

Colloques/Débats, Actualités Pas de commentaires »

imecc.jpg

Dominique Bagouet
, chorégraphe majeur des années 80, disparaît en 1992 à l’âge de 41 ans.
Il laisse à ses danseurs une œuvre immense.

Dans le souci de ne pas la voir disparaître aussitôt, certains d’entre eux fondent en 1993 l’association Les carnets bagouet, cellule de réflexion sur la transmission d’un répertoire contemporain. Quinze années d’expériences auprès de compagnies françaises et étrangères ont permis d’envisager l’ampleur des possibilités d’échanges. La multiplicité des modes de transmission fait qu’au lieu d’apparaître limité, le travail de mémoire s’est ouvert. C’est grâce à la multiplicité des sources, des traces, des volontés, des regards que le travail des carnets bagouet continue de s’accomplir.

Après une brève introduction sur la biographie du chorégraphe et sur le fonctionnement de l’association, Anne Abeille, assistante de Dominique Bagouet et membre du conseil artistique des carnets bagouet, consacrera cette soirée à cette question de la transmission de la danse contemporaine, et plus particulièrement celle de deux œuvres majeures de Dominique Bagouet : So schnell et Jours étranges, pour le Ballet du Grand Théâtre de Genève qui viendra les jouer au Théâtre de Caen le 1er février 2008.
Anne Abeille s’entretiendra notamment avec Philippe Cohen, Directeur du Ballet du Grand Théâtre de Genève qui, en remontant ces deux pièces, a fait renaître à la fois le sens de la composition et l’inventivité du vocabulaire de Dominique Bagouet.

Renseignements & réservation :
Institut Mémoires de l’édition contemporaine  - IMEC
Téléphone : 02 31 29 52 46
Lieu : Grange aux dîmes à 20h00
www.imec-archives.com

académie régionale de danse , CNR de Caen Saison 2008

Stages de danse, Annonces spectacles, Actualités Pas de commentaires »

bras.jpg

“Permettre à tous ceux qui pratiquent la danse de se forger une éducation artistique”, voilà l’objectif de l’Académie régionale de danse qui nous propose sa nouvelle saison d’actions chorégraphiques, à l’initiative d’Anne Bulteau, déléguée aux études chorégraphiques.

du 21 au 25 janvier 2008
Collaboration avec la Cie François Mauduit
Cours et ateliers autour d’une œuvre du répertoire
Public : élèves du conservatoire de Caen

Samedi 26 janvier 2008
Présentation / Spectacle de la Cie François Mauduit Style et répertoire
Lieu : Petit auditorium du  conservatoire de Caen à 14h30, 17h30 et 20h
Entrée libre sur réservation à partir du 21 janvier 2008

Samedi 2 février 2008
Collaboration avec le CCN de Caen / Basse-Normandie
Atelier  - témoignage autour de la question : Qu’est-ce que la danse contemporaine ?
Intervenante : Héla Fattoumi
Public : élèves du conservatoire de Caen, écoles de danse, danseurs…
Lieu : Conservatoire de Caen de 10h à 12h

du 4 au 6 février 2008
Collaboration avec l’association Archipel et l’association Ethnies Danses
Atelier de danse orientale classique
Intervenante : Kahina Khaldi
Public : élèves du conservatoire de Caen

Jeudi 7 février 2008
Démonstration de danse orientale
Intervenante : Kahina Khaldi
Présentation : Jean-Claude Lemenuel
Lieu : Petit auditorium du  conservatoire de Caen à 18h
Entrée libre sur réservation à partir du 28 janvier

Samedi 17 mai 2008
Collaboration avec la Maîtrise de caen
Réalisation d’un concert chorégraphié - Vivaldi Magnificat
Direction : Olivier Opdebeeck
Chorégraphie : Anne Bulteau et Valentine Vuilleumier
Lieu : Eglise Notre dame de la Gloriette 12h15
Entrée libre

Renseignements :
Académie régionale de danse
Anne Bulteau - Département danse du Conservatoire de Caen
1 rue du Carel 14050 Caen Cedex 4
T. : 02 31 30 46 70
E. : cnr@agglo-caen.fr

Naissance de l’association des Chercheurs en Danse aCD

Internet, Colloques/Débats, Actualités 1 commentaire »

book.png

En France, la recherche de niveau universitaire en danse demeure assez confidentielle en dépit de la volonté de nombreux chercheurs et de quelques institutions culturelles de contribuer à son développement. Les recherches qui nous intéressent ici sont les recherches en danse, où cette activité est considérée comme un art et une pratique culturelle inscrite dans l’histoire des sociétés.
Cependant ce champ est peu représenté, tant dans les institutions universitaires et de recherche que dans les circuits d’édition. Les rares centres de recherche qui y consacrent une partie de leurs travaux sont eux-mêmes considérés en France comme secondaires et peu rentables. En outre, peu de revues existent dans le domaine et les quelques livres de qualité qui parviennent à être publiés ou traduits chaque année ne connaissent qu’une diffusion limitée.
On comprend mieux, dès lors, qu’il soit difficile pour les chercheurs de promouvoir leur discipline et de faire connaître leurs travaux. Cette situation est particulièrement préoccupante au regard d’un contexte européen et international, où, depuis quelques années, la recherche en danse connaît un développement considérable sous l’impulsion des institutions, mais également d’une vie associative importante et reconnue.
La conscience aiguë de la fragilité de la situation française a donc incité certains chercheurs à créer une entité qui les regroupe en France et permette de favoriser un échange libre autour de projets de recherche fondamentale. Cette décision a été prise en décembre 2006 lors d’un colloque où se sont rencontrés les membres fondateurs.

Les statuts de notre association ont été adoptés lors de l’assemblée constitutive du 3 décembre 2007 à Paris. Ils sont désormais consultables sur le site.

Liens utiles :
Le site de l’aCD
Le blog de l’aCD

WP Theme & Icons by N.Design Studio
- Traduction by WordPress tuto
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion